« se protéger des fortes chaleurs estivales »

Préfecture du Var

Serge Jacob, secrétaire général de la préfecture du Var: « La situation sanitaire dans le département du Var redevient préoccupante. Les indicateurs de suivi de l’épidémie y connaissent en effet une progression exponentielle : le taux d’incidence a franchi la barre des 100 cas pour 100 000 habitants (il était de 8 à la fin du mois de juin) et le taux de positivité a plus que doublé en une semaine, s’établissant désormais à 2,60 %. »
Centre de vaccination d’Aups
👉 au foyer des jeunes
📍Place Frédéric Mistral à Aups

A TOURTOUR

avec le vaccino-bus (Pfizer)

le 29 juillet 

de 9h à 14h

Le rendez-vous se déroule en 3 phases :

Accueil du patient par un infirmier afin de répondre à un questionnaire de santé « vaccination ». Les principales informations médicales sont également recueillies.

Vérification et signature du questionnaire par un médecin. En cas de doute, un examen médical sera effectué.

Vaccination par un infirmier ou un médecin, avec surveillance de 15 minutes post vaccination.

Nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

le port du masque est toujours obligatoire « à l’intérieur » 
les bons geste

Les dangers du CO (monoxyde de carbone)

Tordons le cou aux fausses idées :

En cas de danger en lien avec l’émission de CO, je serai alerté par l’odeur!
FAUX : même si 25 % des personnes interrogées en Paca ont cette croyance (données issues Baromètre Santé Environnement – ORS – 2017). Nous ne le rappellerons jamais assez : le monoxyde de carbone est INODORE, INCOLORE et sans saveur !

Les intoxications au CO ne touchent que les publics précaires. 
FAUX : Tous les types de foyers sont concernés par le CO, à partir du moment où ils utilisent des appareils à combustion.

Seules les personnes âgées sont sensibles aux intoxications au CO.
FAUX : Le monoxyde de carbone ne choisit pas ses cibles et ne fera pas la différence entre enfants, adultes et personnes âgées, même si certaines seront plus sensibles que d’autres à ses effets. Les enfants, par exemple, ont une fréquence respiratoire plus élevée et inhalent donc un volume plus grand de gaz que les adultes: ils présenteront donc plus rapidement les signes d’une intoxication.

Le CO est un gaz léger qui se diffuse d’abord au niveau des plafonds
FAUX : Le monoxyde de carbone a approximativement le même poids que l’air. Il se diffuse de façon uniforme dans le logement. Si vous avez le moindre doute : OUVREZ VOS FENÊTRES !