« afin de se tenir informé de la crise sanitaire »

Dans le Var, la Cellule territoriale d’appui à l’isolement (CTAI) a été confiée à la Croix rouge française qui a mis en place un numéro vert 0805 011 515 et une adresse mail fonctionnelle ctai.dt83@croix-rouge.fr

Préfecture du Var

« Pour la première fois depuis 4 semaines, les taux d’incidence et de positivité augmentent à nouveau. Le niveau de circulation de la Covid-19 reste élevé avec un taux d’incidence départemental moyen à 313 pour 100 000 habitants (contre 190 à l’échelon national). La part du variant anglais continue de progresser significativement pour devenir largement majoritaire dans l’Est du département et porter le taux d’incidence au-delà de 600 dans les EPCI de la Dracénie et du Coeur du Var » Evence Richard, préfet du Var.

Modalités pour se faire vacciner

depuis le 18 janvier

La vaccination pour les personnes de 75 ans et plus ne peut s’effectuer qu’après avoir pris rendez-vous en se connectant sur le site www.doctolib.fr ou en téléphonant au 04 830 830 85 au centre de vaccination de Draguignan situé au complexe st Exupéry Gymnase Coubertin place de la Paix du lundi au vendredi de 9h à 12h15 et de 13h à 17h

Centre de vaccination à Aups:

Le rendez-vous se déroule en 3 phases :

Accueil du patient par un infirmier afin de répondre à un questionnaire de santé « vaccination ». Les principales informations médicales sont également recueillies.

Vérification et signature du questionnaire par un médecin. En cas de doute, un examen médical sera effectué.

Vaccination par un infirmier ou un médecin, avec surveillance de 15 minutes post vaccination.

COUVRE FEU

Pour tout déplacement entre 18h et 06h, à compter du mardi 12 janvier, chacun doit se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire avec les documents qui permettront de justifier ce déplacement :
Il est possible de télécharger ou remplir en ligne l’attestation sur :
– le site du Gouvernement
– du ministère de l’Intérieur
– sur l’application TousAnticovid
– de la recopier sur papier libre.
Des dérogations sont prévues pour :
– pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple),
– se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple),
– se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital,
– pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi),
– pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants,
– pour se rendre auprès d’un proche dépendant,
– pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant,
– pour convocation judiciaire ou administrative,
– pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative,
– pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.
Il convient de se munir :
– d’une attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu, de tout justificatif attestant du motif dérogatoire de son déplacement + d’une pièce d’identité.

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif professionnel (pour se rendre ou revenir de son travail notamment) :
Il convient de se munir :
– du justificatif de déplacement professionnel signé par son employeur + d’une pièce d’identité.

Nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

le port du masque est rendu obligatoire dans tous les espaces publics du village de Tourtour

conduite à tenir si j’ai les symptômes de la covid 19

conduite à tenir si je suis en contact avec une personne covid 19

Les dangers du CO (monoxyde de carbone)

Tordons le cou aux fausses idées :

En cas de danger en lien avec l’émission de CO, je serai alerté par l’odeur!
FAUX : même si 25 % des personnes interrogées en Paca ont cette croyance (données issues Baromètre Santé Environnement – ORS – 2017). Nous ne le rappellerons jamais assez : le monoxyde de carbone est INODORE, INCOLORE et sans saveur !

Les intoxications au CO ne touchent que les publics précaires. 
FAUX : Tous les types de foyers sont concernés par le CO, à partir du moment où ils utilisent des appareils à combustion.

Seules les personnes âgées sont sensibles aux intoxications au CO.
FAUX : Le monoxyde de carbone ne choisit pas ses cibles et ne fera pas la différence entre enfants, adultes et personnes âgées, même si certaines seront plus sensibles que d’autres à ses effets. Les enfants, par exemple, ont une fréquence respiratoire plus élevée et inhalent donc un volume plus grand de gaz que les adultes: ils présenteront donc plus rapidement les signes d’une intoxication.

Le CO est un gaz léger qui se diffuse d’abord au niveau des plafonds
FAUX : Le monoxyde de carbone a approximativement le même poids que l’air. Il se diffuse de façon uniforme dans le logement. Si vous avez le moindre doute : OUVREZ VOS FENÊTRES !