« afin de se tenir informé de la crise sanitaire »

    À l’image de la tendance nationale, les indicateurs de suivi épidémiologique observés dans le Var, comme à Tourtour, affichent une tendance à la baisse depuis 2 semaines. Cependant il convient de se montrer très prudent quant aux perspectives de ces prochains jours et de ces prochaines semaines. Le système hospitalier est toujours extrêmement sollicité
    Depuis le lundi 16 novembre la mairie reste fermée au public, les employées travaillent dans leurs bureaux et peuvent répondre aux demandes et fixer les rendez-vous pour monsieur le maire. Les attestations de déplacement sont en libre-service devant la porte de la Mairie pour ceux qui ne peuvent pas les imprimer ou les télécharger.
    Les personnes isolées qui ont besoin de services (courses, pharmacie…) peuvent s’adresser à la permanence téléphonique au 04 98 10 25 25.
    L’épicerie Proxi assure des livraisons de courses le mercredi matin. Le restaurant la Mimounia assure des livraisons le week-end.
    Certains commerçants effectuent du retrait sur commande comme par exemple la petite maison du bien être (le vendredi)
    Sauf pour des raisons impérieuses, limitez au maximum vos déplacements. Prenez soin de vous et des autres.

Préfecture du Var

« les assouplissements des mesures du confinement ont permis la réouverture d’un certain nombre d’activités en particulier dans le domaine du commerce. Ils ont également favorisé les déplacements, notamment ceux en lien avec les loisirs ou les activités sportives. Pour autant, ces assouplissements ne doivent pas se traduire par un relâchement de notre vigilance face à un virus qui est toujours actif dans le département. il convient de rester raisonnable dans son comportement individuel et de respecter les consignes sanitaires ainsi que les différents protocoles mis en place » Evence Richard, préfet du Var
DECONFINEMENT PROGRESSIF

28 novembre : Allègement du confinement

  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire stricte dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.Limitation des déplacements

Nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

le port du masque est plus que jamais justifié

conduite à tenir si j’ai les symptômes de la covid 19

conduite à tenir si je suis en contact avec une personne covid 19

Les dangers du CO (monoxyde de carbone)

Tordons le cou aux fausses idées :

En cas de danger en lien avec l’émission de CO, je serai alerté par l’odeur!
FAUX : même si 25 % des personnes interrogées en Paca ont cette croyance (données issues Baromètre Santé Environnement – ORS – 2017). Nous ne le rappellerons jamais assez : le monoxyde de carbone est INODORE, INCOLORE et sans saveur !

Les intoxications au CO ne touchent que les publics précaires. 
FAUX : Tous les types de foyers sont concernés par le CO, à partir du moment où ils utilisent des appareils à combustion.

Seules les personnes âgées sont sensibles aux intoxications au CO.
FAUX : Le monoxyde de carbone ne choisit pas ses cibles et ne fera pas la différence entre enfants, adultes et personnes âgées, même si certaines seront plus sensibles que d’autres à ses effets. Les enfants, par exemple, ont une fréquence respiratoire plus élevée et inhalent donc un volume plus grand de gaz que les adultes: ils présenteront donc plus rapidement les signes d’une intoxication.

Le CO est un gaz léger qui se diffuse d’abord au niveau des plafonds
FAUX : Le monoxyde de carbone a approximativement le même poids que l’air. Il se diffuse de façon uniforme dans le logement. Si vous avez le moindre doute : OUVREZ VOS FENÊTRES !