« une bibliothèque municipale très active! »

quartier des Ribas
83690 TOURTOUR

horaires actuels:
Mardi et Mercredi
de 10H à 12H30 et de 14h30 à 18h
Vendredi de 14h30 à 18h
Samedi du 10h à 12h30

mail:
bibliotheque@mairietourtour.com
téléphone:
0494705360

Réservez vos livres, cd et dvd, en consultant par le catalogue en ligne

les dernières nouveautés:

les ressources numériques

La Médiathèque Départementale du Var propose aux adhérents des bibliothèques de son réseau (dont Tourtour) un accès à une offre de services numériques. Films de fiction, films documentaires, ebooks, concerts et ressources musicales, cette offre est vaste et regroupe les plateformes suivantes :

Pour en bénéficier, il faut être adhérent d’une bibliothèque de référence (par exemple Tourtour) et s’inscrire en ligne sur le site : https://mediatheque.var.fr/collections/ressources-numeriques. Lors de l’inscription, votre numéro de carte d’adhérent vous sera demandé.

été 2022

les livres pop-up sont à l’honneur
« tout » sur Jean-Paul Belmondo
Cette année encore la bibliothèque a organisé le «Prix du Livre Inter TOURTOUR»

Christine Viard, membre du jury tourtourain s’exprime:
Le 3/06, le jury de la Bibliothèque de Tourtour a décerné, à une large majorité, le « Prix du Livre Inter Tourtour » à Antoine Wauters pour Mahmoud ou la montée des eaux, 4ème roman de l’écrivain belge.
Roman qui, tout en rassemblant les suffrages des électrices et des électeurs tourtourains comme parisiens, a suscité de vives discussions sur le style de l’ouvrage (le seul qui en ait parmi les dix livres de la sélection, à mon avis):
Un roman ou un poème? Un roman en vers? Roman poétique? …Ce n’est pas le genre du prix inter!…
Il est vrai que la présentation considérée, dans l’immédiateté, «en vers» prête au roman la forme d’un poème.
Dans la réflexion, les phrases du roman sont en fait découpées, interrompues, rejetées à la ligne au gré du mouvement régulier dans l’irrégularité du flux de l’eau et de la pensée.
     «L’écriture comme une barque entre mémoire et oubli».
La barque au bord de laquelle s’est embarqué Mahmoud le poète avance en se balançant au gré des flots du fleuve tout en nous embarquant hypnotiquement dans un voyage sur l’eau… du Temps.
A plusieurs reprises, pour ménager son souffle et son cœur, le vieillard plonge, aux sens propre et figuré, avec masque et tuba, à la recherche de ses souvenirs enfouis sous les eaux de même que son village envahi par la montée des eaux, lors de la construction du barrage de Tabqa, en 1973, en Syrie.
A la recherche de ses souvenirs par temps d’amours et de douleurs…
A la recherche de ses souvenirs par temps de guerre et de tortures sous Bachar.
      «Qui a dit que vieillir c’est oublier?».
Si ce roman est poétique, ce n’est pas par l’artifice versifié mais par la submersion d’un homme par le Passé durant la traversée inéluctable vers le temps à venir, le temps de l’Adieu…
Charon naviguant sur l’Achéron jusqu’à sa propre fin.
      «Une barque à mi-chemin entre les mondes».

Nouveautés

des jolis bacs adaptés pour recevoir les albums destinés aux très jeunes lecteurs

les acquisitions du printemps