La Mairie de Tourtour vous souhaite la bienvenue dans cette exposition consacrée à la période tourtouraine de Ronald Searle.

Cette année 2020 marque le centenaire de la naissance de cet illustre dessinateur de presse qui vécut à Tourtour de 1977 à sa mort en 2011.

Les règles sanitaires obligent à organiser cette exposition de manière virtuelle. Cependant il nous semble important durant cette période difficile de mettre à l’honneur ce prestigieux illustrateur anglais.

Bonne visite à travers ces œuvres offertes à Tourtour de 1996 à 2007 par Ronald Searle, mises en valeur aujourd’hui à travers le numérique et librement recadrées.

Ronald Searle et son épouse Monica à Tourtour en 2007

photos de Dominique Postera

1920
Ronald Searle est né le 3 mars à Cambridge dans une famille modeste. Doué dès son plus jeune âge, il publiera ses premiers dessins à 15 ans.

1939
Engagé en avril dans les Royal Engineers, il réalise des dessins d’architecture.

1941
Il publie le premier dessin de St Trinian’s dans le magazine Lilliput qui le rendra populaire.

1942
Basé à Singapour, après un mois de combat il est fait prisonnier par les japonais pendant trois années dans des conditions difficiles. De cette période il publiera 300 dessins originaux détenus par l’Imperial War Museum de Londres.

Années 50 et 60
Searle est très productif. Ses dessins sont publiés par The New Yorker, le Sunday Express et le News Chronicle mais il participe aussi à des livres de voyages, de l’animation pour Hollywood, des publicités et des affiches. Dès 1961, il vit à Paris et travaille pour Le Monde, Life, Holiday et le New Yorker Magazine en poursuivant de nombreuses activités comme ses célèbres livres sur les chats. Il réalise des sculptures pour des médailles pour la Monnaie de Paris et le British Museum aussi bien que des films d’animation et des génériques.

1967
Monica Koening, dessinatrice de théâtre et créatrice de bijoux, qu’il a rencontré à Paris six ans plus tôt, devient sa seconde épouse après son divorce d’avec la journaliste et éditrice Kaye Webb avec qui il a eut des jumeaux, Kate et Johnny.

1977
Avec son épouse, il s’installe à Tourtour et continue son œuvre très prolifique. Ses dessins illustrent plus de 50 livres et une trentaine d’albums lui sont consacrés.

1997
Pendant dix ans ses dessins qu’il offre à la mairie de Tourtour illustreront le journal municipal, le Troumpetoum.

2005
Un long documentaire de la BBC retrace sa vie et son œuvre

2007
Il reçoit la Légion d’Honneur, à Tourtour.

2011
Ronald Searle décède le 30 décembre à l’hôpital de Draguignan

la délégation culture de la Mairie de Tourtour vous remercie de votre visite.

Nota Bene:
la bibliothèque municipale de Tourtour offre un large choix de livres consacrés à Ronald Searle